Steve Jobs, le patron en blue-jean

Toutes les initiatives de Jobs ont été considérées comme insensées. Presque toutes ont été des succès.

En 1976 il fonde Apple avec Steve Wozniak. Il était celui qui donnait des idées, Wozniak était l'ingénieur qui les mettait en pratique. Il a procédé ainsi durant toute sa vie.

Steve Jobs n'a jamais rien inventé, sa principale qualité étant la popularisation de technologies dont personne d'autre n'avait encore vu l'intérêt. Ainsi, on doit à Apple entre autres:

Steve Jobs, en jeans et polo

Viré de l'entreprise qu'il a créée (1985)

Estimant qu'Apple avait besoin d'un manager expérimenté, il engage John Sculley qui avait réussit chez Pepsi-Cola en 1983.
Mais Sculley juge que Jobs prend de mauvaises décisions pour la firme et avec le soutien du conseil d'administration, le fait licencier en 1985. Jobs est effondré et se demande quel avenir il lui reste. Il ne peut alors imaginer ce qui se passera vingt ans après.
Certains penseront au vu de ce qui s'est passé plus tard, que Sculley a fait une énorme erreur. Ce n'est pas tout a fait exact au début. Sous sa direction. le chiffre d'affaire d'Apple a été multiplié par 10 après le départ de Jobs.
A la fin des années 90, cependant cette croissance s'essoufle et l'entreprise est au bord de la faillite.
Ce qui lui manquait, c'est la personne capable de créer de nouveaux produits attractifs. Elle avait été virée depuis longtemps.

Il construit le premier ordinateur pour Internet (1990)

Devenu sans emploi (malgré son nom), Jobs vend ses parts dans Apple, crée l'entreprise NeXT et débauche des ingénieurs d'Apple, qui lui fera d'ailleurs un procès pour ce motif.

Son ordinateur, le NeXT Cube est révolutionnaire mais n'a pas connu un succès direct (50000 sont vendus). Cependant l'ordinateur créé par Jobs, a été le premier serveur utilisé pour le Web, par Tim Berners-Lee qui l'a inventé au CERN en 1990. (Ref).

Le retour (1997)

Apple s'avère incapable de créer un nouveau système d'exploitation. Elle envisage alors d'en acheter un et met en concurrence NeXTSTEP de Jobs et BeOS du français Jean-Louis Gassée.
C'est Jobs qui l'emporte, NeXT est rachetée en décembre 1996, et dans la foulée, la firme lui confiera le poste de CEO en juillet 1997.

Les technologies du NeXT sont alors transférées aux ordinateurs Apple et la firme se voit relancée avec l'aide de Microsoft qui investit pour l'encourager (en 2011 Apple est plus importante que Microsoft).

Lorsqu'il revient aux commandes, il prend plusieurs décisions importantes. L'assistant personnel Newton créé en son absence est abandonné. C'était l'ancêtre du smartphone mais il utilisait la reconnaissance de l'écriture, qui n'était pas vraiment au point et était plutôt encombrant.
Il cesse l'octroi de licence à des fabricants tiers qui tombent en faillite et lance les Apple Store, espaces commerciaux dédiés aux ordinateurs Apple.
Il met fin aussi a toutes les actions philanthropiques de la firme. Lui même n'a jamais fait de don à qui que ce soit.
Ses admirateurs diront que ce qu'il donne est plus important: des appareils faciles à utiliser par tous.

Difficile pour les employés (2007)

Lorsque les ingénieurs lui ont présenté la première version de l'iPod, il a l'a pris dans la main, l'a manipulé, soupesé puis le leur a rendu en disant qu'il était trop gros.
C'est impossible de le faire plus petit, lui dit-on, il faudrait tout réinventer. Et ils ont commencé à lui donner une série d'arguments techniques.
Au bout d'un moment, Jobs s'est enervé, a lancé l'iPod dans l'aquarium. L'iPod est tombé on fond et des bulles se sont élevées. Jobs leur a montré les bulles et leur a dit: Vous voyez, il y a de l'air dedans, donc il y a de la place inutilisée.

Une reconnaissance croissante

Depuis 1997, Apple n'a cessé de croître et en fait les produits qui lui ont assuré le plus grand succès sont arrivés après 2001 dans des intervalles de plus en plus rapprochés.

Les principaux, l'iPhone en 2007 et l'iPad en 2011 sont arrivés pendant la maladie de Jobs qui souffre d'un cancer du pancréas depuis 2003.
Il est probable que les précédents succès lui ont donné plus d'autorité pour imposer ses conceptions aux ingénieurs. Mais il s'est souvent exprimé sur la maladie et sur la façon dont elle a changé ses vues sur le monde, lui a donné envie d'accomplir ses désirs, accomplissement qu'il a su partager avec les autres à travers ses produits.

Histoire du polo noir

Pourquoi Jobs porte-t-il toujours ce polo à col haut? Il a en fait une histoire.
Dans les années 1980, alors qu'il visitait l'usine Sony au Japon, il s'est étonné de voir que les employés portaient un uniforme.
Le patron, Akio Morita lui a expliqué qu'après la guerre, on manquait de vêtements, alors les entreprises devaient en fournir à leur employés. Avec le temps, ceux-ci sont devenu une marque distinctive des entreprises.
Jobs décide alors de faire de même pour Apple et il engage le styliste de Sony, Issey Miyake. C'est lui qui a dessiné ce polo-veste avec fermeture éclair.
Jobs en a commandé une centaine mais personne n'en voulant chez Apple, il est depuis le seul à les porter.

Un régime mortel?

L'acteur qui a joué dans le film jOBS (très contesté du point de vue biographique), a essayé le régime à base de fruits que Steve Jobs suivait par moments. Il a dû être hospitalisé pour de sérieux problèmes pancréatiques. En réalité un régime végétarien n'augmente pas le risque de cancer du pancréas, ce dont était atteint Jobs, cela a au contraire un effet positif, mais ne manger que des fruits est très différent. Cela induit de nombreuses carences, notamment en vitamines B, et l'excès de fructose favorise le cancer.

Un patron en jean et polo

La tenue vestimentaire de Steve Jobs n'est pas un simple parti pris, mais temoigne de la culture de l'entreprise qu'il dirige.
Par exemple il lui arrivait très souvent de répondre personnellement aux emails envoyés par des webmasters ou même de simples utilisateurs. Aucun autre patron ne le fait.

"Penser différemment" était son leitmotiv. Là où d'autre s'efforcent de produire ce qui se vend, lui créait ces produits. Il attachait une très grande importance à la beauté et la maniabilité de ses appareils, ce qui rend aussi Apple unique.

Steve Jobs est mort le 5 octobre 2011. Cela laisse un grand vide dans le monde de l'informatique. Personne ne pourra le remplacer et il est probable qu'Apple cessera d'être ce qu'elle est et le succès qu'elle a actuellement fondra avec le temps.

Steve job, thé, stéréo et bouquin

Citation

"Etre l'homme le plus riche du cimetière n'est pas ce qui compte pour moi. Aller me coucher le soir en me disant que nous avons fait quelque chose de merveilleux, voilà ce qui compte pour moi."

Vidéos