Les régimes amaigrissants peuvent être dangereux

l'ANSES met en garde les consommateurs qui suivent un régime pour perdre du poids, dans un rapport publié le 25 novembre 2010.

Car les pratiques recommandées ou utilisées par certains gourous de la minceur peuvent amener à des risques certains pour la santé, notamment un risque accru de cancer. Une alimentation volontairement déséquilibrée conduit à une carence en vitamine D, en fer, en fibres alimentaires, cela agit sur le système nerveux, donc le moral, et sur le système immunitaire.

La détox

L'article consacré à la détox décrit en détail ce régime à la mode chez les stars. Il n'est pas entièrement contestable mais comporte une part à risque: le jeûne. On a constaté des arrêts cardiaques dûs à la privation de nourriture par une personne fragile.

Régimes hyperprotéinés

Les régimes Atkins ou Dukan reposent sur un apport accru en protéines au détriment d'autres aliments, et dans le but de couper la faim.

Des actrices célèbres ont suivi ce genre de régime et se déclarent satisfaites du résultats. Les effets à long termes ne sont pas précisément connus, mais à court terme ils présentent de nombreux inconvénients. Une élévation de la tension artérielle, des vomissements et diarhées.

Et même si les promoteurs de ces régimes se défendent en affirmant que quelques cuillères d'avoine apporteront les compléments alimentaires nécessaire, il n'est pas certains que les candidats suivront tous les conseils à la lettre.

Régime à graisses réduites

Le régime Fricker préconise durant une période de consommer protéines et glucides et peu de matières grasses. Il apporte de nombreux conseils sur le choix et la préparation des aliments.

Selon l'Anses, les régimes pauvres en lipides ne sont pas mauvais pour les artères mais le sont pour les os.
A ce titre il convient de respecter la pyramide alimentaire qui accorde une certaine part aux lipides.

Régime pauvre en glucides

Le régime Cohen notamment préconise une baisse du nombre de calories, au-dessous du seuil recommandé, ce qui aura un effet prévisible sur le poids.

Mais c'est encore une méthode qui compte sur le déséquilibre alimentaire pour éliminer des calories. Il est certain que les glucides apportent le plus de calories, mais ils occupent une part importante dans la pyramide alimentaire.
Et les aliments les plus riches en glucides tels que pain, pâtes et riz complet apportent des fibres qui protègent du cancer du colon.

L'après-régime

Une autre critique émise par le rapport est qu'après avoir suivi un régime trop radical tels que ceux-ci, on a tendance à compenser et à reprendre du poids, quelque fois plus qu'avant.

Pourtant, une étude scientifique a montré qu'il valait mieux perdre du poids rapidemment (donc avec un régime), que peu à peu.
Mais cela n'implique pas forcément de suivre un régime totalement déséquilibré. Au contraire, il faudrait s'en tenir à une alimentation valable sur le long terme.

Conclusion

Quel que soit le régime suivi pour perdre du poids, on doit prendre garde à conserver les apports quotidiens recommandés. On peut être aidé en cela avec un assistant diététique en ligne tel que celui de Nutraide.com (10 € pour 6 mois) qui réalise pour vous tous les calculs en vitamines et minéraux.

Références

Le rapport de l'Anses. (PDF).
L'Anses est l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'Alimentation, de l'Environnement et du Travail (ex-AFSSA).
Consulter surtout la section 5, conclusion générale du rapport.

Articles en rapport