Sortir de dépression

L'état dépressif est une expérience terrible et on n'en sort pas en étant patient, il faut aider le métabolisme à se remettre en fonctionnement correct.

Même si la cause d'un état dépressif est supprimée ou devenue assez ancienne pour ne plus pouvoir vous affecter, cela ne suffit pas forcément à supprimer cet état, qui vient d'un arrêt de production de dopamine, cette hormone qui maintient la bonne humeur. Le cerveau, pour reprendre la production a besoin d'un signal.

Sortir de dépression

La dépression peut vous envelopper dans son voile de brume en moins d'une heure de temps. Une tristesse infirnie vous submerge. Vous perdez toute envie de manger même si la faim peut vous tenailler en fin de journée. Plus rien de vous intéresse et vos pensées ne sont habitées que par des idées morbides. Vous perdez le sommeil. Vous vous sentez prisonnier de votre corps et vous cherchez désespérement l'issue qui vous permettra d'échapper à cette prison impalpable qui vous enserre. Vous ressentez le besoin de respirer à fond pour ne pas suffoquer.

Ce mal a une cause biologique, le manque de sérotonine, de noradrénaline et de dopamine, substances sécrétées et régulées par le métabolisme, et dont le cerveau à tout d'un coup décidé de réduire la production. C'est de sa part un signal qu'il vous envoie en réaction à une situation qui affecte votre psychologie avec quelque fois des implications non concientes profondes.
Vous ne pouvez ignorer la cause de votre dépression: c'est une des principales idées noires qui reviennent incessamment à votre esprit. Mais vous ne songez pas forcément aux raisons inconscientes.

La dépression quand elle provient d'une cause morale est un état créé par le cerveau pour vous obliger à réagir à une situation. A vous de répondre à ce signal.

N'allez pas voir un médecin pour demander des anti-dépresseurs, si le mal ne dure pas depuis au moins quinze jours. Il parait certainement intenable de rester dans un état dépressif sur une telle durée, mais vous pouvez tenter d'autre moyens de déclencher l'interrupteur qui va commander à votre cerveau de relancer la diffusion dans votre corps de la dopamine et autres hormones qui font se sentir bien. Voici quelques idées.

Allez visiter un endroit ou vous avez vécu auparavant

Se retrouver dans un lieu à la fois différent et familier est un signal pour le cerveau: votre situation à changé, pourquoi ne pas se remettre à fonctionner comme il le faisait autrefois dans cet endroit là?
Vous pouvez retrouver des gens que vous avez connus, où seulement faire une promenade à pied dans ces lieux du passé.

Faites du sport intensif

Pour stimuler l'organisme, diffuser de l'adrénaline dans votre organisme, certains sports comme le tennis, la natation, le jogging avec des pointes de vitesses vont vous booster. Soyez complètement épuisé. Vous trouverez dans le repos l'oubli et viendra ensuite le rétablissement.

Trouvez vous une occupation stimulante

Du genre qui demande une concentration totale, qui vous fasse oublier tout le reste. Selon vos moyens cela va du bricolage au travail collectif ou intellectuel. Vous n'aurez bien sûr aucune envie de le faire mais forcez vous, la motivation viendra avec l'action. Puis de nouvelles règles vous s'imposer à votre organisme et à votre cerveau et vont les obliger à fonctionner différemment.

Ces procédés peuvent avoir un résultat très rapide. En moins d'une heure vous sentirez se diluer la brume de tristesse qui vous enveloppe. Vous aurez faim tout à coup et vous vous précipiterez sur un bon repas. Tout ce qui vous paraissait immensément triste auparavant vous semblera maintenant sans importance. Le sommeil reviendra et des projets d'avenir se présenteront à nouveau à votre esprit.

Inutile de préciser que tout ce qui précède est basé sur des expériences vécues.