D'où viennent les couleurs de peau

Pourquoi est-on blanc au nord et noir dans les régions tropicales?

Beaucoup de scientifiques s’accordent à situer les précurseurs de l’homme en Afrique. Et on leur attribue une couleur de peau noire. Si c’est le cas, et si l’homme s’est répandu à partir de l’Afrique, pourquoi sa peau est-elle devenue blanche en Europe, et jaune en Asie? Et comment est-elle devenu mâte dans les zones intermédiaires…

La vitamine D

L’hypothèse la plus commune est relative à la synthèse de vitamine D. Toutes les espèces humaines synthétisent de la même façon la vitamine D à partir des UV-B, mais la peau blanche assure une plus grande absorption de rayons de soleil, donc une synthèse plus importante.

Cela va de pair avec le développement de l’agriculture qui fournit une nourriture plus pauvre en vitamine D et nécessite donc une meilleure synthèse à partir du soleil.

La vitamine D joue un rôle essentiel pour le métabolisme.

Elle est donc un élément essentiel à la survie. Dans les régions moins ensoleillées, une peau plus claire devient un facteur de longévité.

Couleur de peau par région
Couleur de peau selon la région (du plus clair au plus sombre)

Couleur des cheveux

Couleur des yeux

L’agriculture et le golf stream

Une étude approfondie sur les couleurs de peau, de cheveux, et d’yeux établit une corrélation entre l’apparition de l’agriculture et du golf stream.

L’agriculture en introduisant le grain comme source principale d’alimentation, lequel est dépourvu de vitamine D, rend la dépendance au soleil plus grande. Et corrélativement, le golf stream qui crée une zone tempérée autour de la Baltique et facilite ainsi l’agriculture, est la cause de l’éclaircissement de la peau et des cheveux dans la région du nord de l’Europe.
Les régions nord de l’Asie et de l’Amérique, sans cette composante climatique n’ont pu développer une agriculture et on trouvé la vitamine D dans une alimentation à base de viande et poisson.

Une autre explication, la sélection sexuelle

Une étude récente, parue dans le numéro d’août 2009 du Journal of Photochemistry and Photobiology, met en avant plusieurs autres hypothèses, parmi lesquelles l’explication sexuelle.

Le choix d’une peau plus claire serait un choix sexuel, car elle est vue comme un caractère de jeunesse et de fertilité. Mais cette explication suppose que la fertilité soit devenu un motif plus crucial dans le nord qu’au sud, ce qui est possible si la vie est plus difficile et s’accorde aussi avec un mode de vie agricole, ou les enfants sont vus comme une main d’oeuvre additionnelle.

Une autre hypothèse se base sur la constatation que les peaux noires rendent plus vulnérable aux gelures.

Finalement, la couleur de la peau est un bon régulateur qui s’adapte aux régions du globe, car d’une part quand elle est sombre elle protège des rayons solaires dans les zones très ensoleillées tandis que quand elle est claire elle les laisse passer favorisant la production de vitamine D, ce qui est indispensable dans le nord.